NATHALIE PRADES CRHA, Conseillère en Ressources Humaines Agréée - Coach Certifée ICF - Salaberry de Valleyfield (Québec Canada)

43 83 76 80 70
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Conseils en Ressources Humaines et Coaching Professionnel  à Salaberry de Valleyfield (Québec-Canada)
 

NATHALIE PRADES CRHA, Conseillère en Ressources Humaines Agréée - Coach Certifée ICF - Salaberry de Valleyfield (Québec Canada)

 
43 83 76 80 70
 
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Conseils en Ressources Humaines et Coaching Professionnel  à Salaberry de Valleyfield (Québec-Canada)

La méthode WOOP pour atteindre tes objectifs

09 Mar 2022 NATHALIE PRADES

La méthode WOOP est développée par le Dr Gabriele Oettingen, professeur à l'Université de New York et à l'Université de Hambourg. Il est basé sur vingt ans de recherche scientifique.

La méthode WOOP signifie Wish, Outcome, Obstacle et Plan. 

Le nom scientifique de WOOP est Mental Contrasting with Implementation Intentions (MCII).

WOOP est une stratégie mentale basée sur la science que les gens peuvent utiliser pour trouver et réaliser leurs souhaits, définir des préférences et changer leurs habitudes.

La méthode WOOP n’est pas n’importe quelle stratégie de développement personnel ou de motivation, elle est fondée sur des recherches scientifiques représentatives en psychologie de la motivation.

Le contraste mental est relativement facile à apprendre et universellement applicable pour atteindre ses objectifs à court, moyen et long terme.

Peu importe qu’il s’agisse de ta carrière professionnelle, de perdre du poids ou d’en prendre, ou même de questions existentielles, il s’agit de questions qui vont définir qui tu veux être et comment tu veux vivre ta vie : « Comment je veux vraiment vivre ma vie ? », « Qu’est-ce qui me rend heureux ? »…

La méthode WOOP t’oblige à être honnête avec toi-même et à avoir une approche holistique vis-à-vis de tes projets. Cela peut sembler t’apporter quelques désillusions au début, mais en fin de compte, tu évites d’être submergé et tu peux atteindre réellement tes objectifs.

Le contraste mental combine la pensée positive et la visualisation d’un objectif, ainsi que les émotions liées à ce dernier (attentes émotionnelles que le souhait se réalise), avec la confrontation consciente des obstacles concrets, des doutes et des craintes qui viennent se mettre en travers de cet objectif.

Concrètement, cela signifie que tu dois réfléchir soigneusement à ce que tu feras lorsque tu rencontreras l’obstacle identifié.

D’une part, la définition de l’objectif et le souhait de le concrétiser donnent la motivation et l’énergie nécessaires pour l’atteindre. L’anticipation des éventuels obstacles et les plans pour les surmonter te donnent la force et les connaissances nécessaires pour agir en suivant des solutions.

Enfin et surtout, la méthode WOOP t’aide à voir dès le départ si tes objectifs sont réalistes. Si ce n’est pas le cas, tu peux, dans un premier temps, te concentrer sur d’autres objectifs, et rassembler les ressources nécessaires pour t’attaquer à ton but actuellement irréaliste ultérieurement.

Comment utiliser la méthode WOOP?

Prends quinze minutes de ton temps, choisis un endroit agréable, éteins ton portable et prends une feuille de papier et un stylo. Écris les 4 lettres WOOP l’une en dessous de l’autre, en laissant suffisamment d’espace sur le côté pour que tu puisses compléter chaque point par écrit.

 

Wish (Souhait) : définis ton souhait.

 

Que souhaites-tu ? Certes, « être heureux » est un bien joli souhait mais ça ne suffit pas. Réfléchis aux paramètres spécifiques qui font ton bonheur. Par exemple, transforme la phrase « Je veux améliorer mon équilibre entre vie professionnelle et vie privée » par « Je veux travailler seulement 28 heures par semaine à partir du mois de janvier ».

 

Outcome (Résultat) : visualise et ressens comment ce serait d’avoir ton souhait concrétisé.

 

Essaie de ressentir la sensation déclenchée en toi par le fait d’avoir réalisé ton but. Que ressens-tu en ne travaillant que 32 heures par semaine ? Quel impact positif cela a-t-il sur ta vie ? Note tes sentiments en détails.

 

Par exemple : « Quand je me réveille le lundi, je suis détendu parce que je sais qu’il ne me reste que 4 courtes journées de plus à travailler et que je pourrai alors faire XYZ à ma guise. Le sentiment de stress du lundi matin est remplacé par un sentiment de plénitude et de réjouissance. Je me sens libre et apprécié. »

 

Obstacle : réfléchis aux (éventuels) obstacles qui pourraient se mettre sur ton chemin.

 

Après de nombreuses pensées positives, le point essentiel de la méthode WOOP entre à présent en jeu : le contraste mental. Tu te tournes vers les aspects négatifs de ton souhait et réfléchis à ce qui t’empêche ou pourrait t’empêcher de le réaliser.

 

Ton employeur peut ne pas approuver une semaine de 32 heures, l’argent pourrait venir à manquer, peut-être ne te sens-tu pas en mesure de le demander ou as-tu peur d’être étiqueté de paresseux par les gens qui t’entourent : tous ces éléments peuvent constituer des obstacles sur la voie d’une semaine de 32 heures.

 

Plan : prévois de façon précise comment tu vas affronter cet obstacle.

 

Tu te sens désillusionné maintenant ? Super. C’est le point de départ idéal pour faire le point et être honnête avec toi-même : tes objectifs sont-ils réalistes ? Ou faut-il d’abord se fixer des objectifs intermédiaires ou même se tourner plutôt vers un autre projet ?

 

Non ? Alors prévois concrètement comment tu vas surmonter les obstacles s’ils apparaissent en chemin. Établis une stratégie bien claire pour chaque obstacle.

 

Par exemple, aie les chiffres sous la main susceptibles de convaincre ton employeur que tu mérites une semaine de 32 heures et que cela correspond sans problème à ton poste – peut-être même que cela permettrait d’optimiser certains coûts et frais. Interroge-toi sur les croyances et les émotions qui se cachent derrière la peur d’être considéré comme paresseux. Et ainsi de suite.

 

vis-à-vis de tes projets. Cela peut sembler t’apporter quelques désillusions au début, mais en fin de compte, tu évites d’être submergé et tu peux atteindre réellement tes objectifs.

 

Pour tester la pertinence et la viabilité d’un souhait avec la méthode WOOP, tu dois d’abord le formuler clairement. La concrétisation de ton objectif est une étape importante.

 

D’une part, cela te fait te demander si ce dont tu rêves est vraiment ce que tu souhaites. Vérifie-le : est-ce que le sentiment que tu ressens te semble bon ? Travailles-tu à quelque chose qui est la voie de ton cœur ? Ou bien essaies-tu simplement de répondre à une exigence qui ne vient pas directement de toi ?

 

D’autre part, il est beaucoup plus facile de réaliser un désir concret qu’une vague rêverie.

 

Elle permet de fixer des priorités, de changer de perspective et de prendre des décisions conscientes pour soi-même.

Nathalie PRADES - Coach certifiée - Naturopathe & Sophrologue

Sources : 

https://www.foodspring.fr/magazine/methode-woop

Oettingen, Gabriele: Die Psychologie des Gelingens. 2015

Gabriele Oettingen (2012): Future thought and behaviour change, European Review of Social Psychology


Articles similaires

Derniers articles

Débloquer une situation professionnelle avec l’approche de Palo Alto

Coach : l'arme secrète de vos recrutements !

La méthode WOOP pour atteindre tes objectifs

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de L'Omnes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.